maritime


maritime

maritime [ maritim ] adj.
• 1336; lat. maritimus
1Qui est au bord de la mer, concerne le bord de la mer, subit l'influence de la mer. Ports maritimes et ports fluviaux. Pin maritime. Climat maritime. 1. marin. La Charente-Maritime. Par ext. Canal maritime.
♢ Au Canada, les Provinces maritimes.
2(1690) Qui se fait sur mer, par mer. Navigation maritime. Commerce maritime.
3Qui concerne la marine, la navigation, les navires. naval. Forces maritimes. Les grandes puissances maritimes. Inscription, inscrit maritime. Droit maritime.
N. Les maritimes : les personnes qui s'occupent de la marine et en particulier de la marine marchande.

maritime adjectif (latin maritimus) Qui est au bord de la mer : Une ville maritime. Qui relève de la navigation sur mer : Commerce maritime. Qui concerne la marine : Législation maritime.maritime (expressions) adjectif (latin maritimus) Division ou région maritime, chacune des divisions de la France considérée sous le rapport maritime. Droit maritime, ensemble des règles juridiques relatives à la navigation sur mer. Préfecture maritime, chef-lieu d'une région maritime. Préfet maritime, officier de marine qui administre une région maritime. ● maritime (synonymes) adjectif (latin maritimus) Qui relève de la navigation sur mer
Synonymes :

maritime
adj.
d1./d Qui est en contact avec la mer, qui subit son influence. Les populations maritimes. Climat maritime, tempéré par le voisinage de la mer.
|| Plantes maritimes, qui croissent au voisinage de la mer, sur les rivages.
d2./d Qui se fait par mer. Transport, commerce maritime.
d3./d Qui concerne la navigation sur mer, la marine. Grande puissance maritime.

⇒MARITIME, adj.
A. Vx. Qui a rapport à la mer. Synon. marin1. L'onde maritime Mugit de toutes parts sur nos bords orageux (CHÉNIER, Bucoliques, 1794, p. 68).
En partic. Qui a pour sujet la mer. En ce qui concerne les Pilotes de l'Iroise, roman maritime, de M. Édouard de Corbière, (...) nous déclarons notre critique incompétente (MUSSET ds R. des Deux Mondes, 1833, p. 103). Elle chanta cette ballade écossaise, à la fois maritime et pastorale (LAMART., Raphaël, 1849, p.182).
B. —Qui est au bord de la mer; qui vit de la mer, dont l'activité est liée à la mer. Cité, contrée, nation, province maritime. J'ai habité (...) le faubourg industriel et portuaire, mais non maritime, d'une grande ville de travail (ARNOUX, Visite Mathus., 1961, p. 28):
1. Les peuples maritimes ont cet avantage inestimable, d'être moins exposés que les nations agricoles, à l'action des mouvements étrangers. Outre la barrière naturelle qui les protège contre une force invasive, (...) la superfluité de leur population trouve sans cesse un écoulement au dehors...
CHATEAUBR., Essai Révol., t. 1, 1797, p. 245.
Emploi subst. masc. plur. Les maritimes. Personnes dont l'activité ressortit à la marine et notamment à la marine marchande. (Dict. XXe s.).
En partic.
1. [En parlant d'une plante] Qui pousse au bord de mer. Un atterrissement fangeux, sur lequel croissoient des herbes aquatiques et maritimes (CRÈVECOEUR, Voyage, t. 3, 1801, p.299).
Pin maritime. Pin du bord de mer. J'aime le pin maritime: l'arbre nu qui s'étire et lève au bout de ses bras son vêtement de feuillage (LARBAUD, Barnabooth, 1913, p. 259).
Emploi subst. masc. Écorçant dans une taille des billes de maritimes (GENEVOIX, Raboliot, 1925, p. 172).
2. [En parlant du climat ou de conditions climatiques] Qui vient de la mer; qui est marqué par l'influence de la mer. Air, atmosphère maritime. On appelle ces vents maritimes des brises du large (BERN. DE ST-P., Harm. nat., 1814, p.142). Le jour, le ciel de New-York est maritime. Le vent, la neige, le soleil, le ciel bleu y alternent à toute vitesse. On y crève de froid ou de chaud (COCTEAU, Lettre Amér., 1949, p. 34).
3. [En parlant d'une voie d'eau naturelle ou artificielle] Qui se trouve entre deux rivages ou s'ouvre sur la mer. Canal maritime. Il voit la mer s'enfoncer dans les terres; sont-ce là des fleuves ou le passage maritime (...) qui, unissant l'Atlantique au Pacifique, (...) permettra d'atteindre enfin la Chine? (MORAND, New-York, 1930, p. 6).
C. —Qui se fait sur mer ou par mer. Blocus, expédition, liaison, trafic maritime; guerre, opération maritime. Ce sont les croisades qui ont donné au commerce maritime la plus forte impulsion qu'il eût encore reçue (GUIZOT, Hist. civilisation, leçon 8, 1828, p. 29). Les voies romaines et la navigation maritime permirent un développement urbain dont Rome et Alexandrie sont les types (VIDAL DE LA BL., Princ. géogr. hum., 1921, p. 213):
2. ... la marine marchande de la France n'est point ce qu'elle doit être (...). Peut-être faut-il s'en prendre (...) au défaut de capitaux pour les grandes entreprises maritimes, parce qu'elles sont trop peu souvent couronnées de succès...
SAY, Écon. pol., 1832, p. 232.
D. —Qui concerne la marine, la navigation sur mer. Arsenal, chantier, compagnie, génie maritime; langage, terme maritime; inscrit, préfet, préfecture maritime; route, voie maritime; code, droit, justice, tribunal maritime; domination, monopole, suprématie maritime. Le commissariat maritime lui a adjugé un lot d'épaves de quinze mille francs (MIRBEAU, Journal femme ch., 1900, p. 376). L'Île-de-France, venant de New-York, qui était attendu à 13 h 10, n'a pu toucher le quai de la gare maritime qu'à 18 heures (Le Figaro, 19-20 janv. 1952, p. 2, col. 1):
3. Il sera fait mention sur le rôle du bâtiment (...) de la remise qui aura été faite des originaux du testament, soit entre les mains d'un commissaire des relations commerciales, soit au bureau d'un préposé de l'inscription maritime.
Code civil, 1804, art. 993, p. 181.
Prononc. et Orth.: []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1336 «qui touche à la mer, proche de la mer» (Armement de bateau, 21 déc. 1336 ds Actes normands de la Chambre des Comptes sous Philippe de Valois par L. Delisle, p. 233); b) 1751 «qui croît au bord de la mer» pin maritime (AUBERT DE LA CHESNAYE DES BOIS, Dict. universel d'agric. et de jardinage, t. 2, p. 59); 2. 1580 «qui est dans la mer, qui vit dans la mer» (B. PALISSY, Discours admirables, p. 292 ds IGLF). Empr. au lat. maritimus, -a, -um «de mer, marin»; cf. au sens 2 maritain, forme francisée (ca 1460-70, WAVRIN, Chron. et anc. hist. ds GDF.); au sens 2 maritime a été évincé par marin, l'usage réservant maritime pour le sens 1. Fréq. abs. littér.: 618. Fréq. rel. littér.: XIXe s.: a) 1 260, b) 460; XXe s.: a) 452, b) 1 033.

maritime [maʀitim] adj.
ÉTYM. 1336; aussi maritin, maritain au XVIe; empr. au lat. maritimus, de mare. → Mer.
Qui a rapport à la mer. 1. Marin.
1 Qui est au bord de la mer, concerne le bord de mer, subit l'influence de la mer. || Ville, cité maritime (→ Galiote, cit. 1; gloire, cit. 53). || Ports maritimes et ports fluviaux. || Gare maritime. || Épaves (cit. 4) maritimes. || Plante, pin maritime. || Climat maritime.Par ext. || Canal maritime.
Au Canada. || Les Provinces maritimes; ellipt les Maritimes (n. f. pl.).
2 (1690). Qui se fait sur mer, par mer. || Navigation maritime. || Commerce, trafic maritime (→ Ferry-boat, cit. 3).
1 (…) les Perses n'étaient pas navigateurs, et leur religion même leur ôtait toute idée de commerce maritime.
Montesquieu, l'Esprit des lois, XXI, VIII.
Qui est adonné à la navigation sur mer, qui a une marine importante. || Les grandes puissances maritimes (→ Conférence, cit. 2).
2 (…) tous les grands empires ont commencé par des hameaux, et les puissances maritimes par des barques de pêcheurs.
Voltaire, Essai sur les mœurs, CLXIV.
3 (1690). Qui concerne la marine, la navigation, les navires. Naval. || Forces maritimes. || Chantier maritime. || Aviation maritime (→ Baser, cit. 3). || Génie maritime. || Inscription, inscrit maritime. || Garde maritime. || Travailleur maritime. || Préfet, préfecture maritime. || Congé maritime ou de navigation. || Assurance, crédit maritime. || Droit maritime. || Code maritime.
3 (…) les Athéniens obtinrent le véritable empire de la mer, parce que cette nation commerçante et victorieuse (…) abattit les forces maritimes de la Syrie, de l'île de Chypre et de la Phénicie.
Montesquieu, l'Esprit des lois, XXI, VII.
N. (XXe). Techn. || Les maritimes : les « personnes s'occupant de près ou de loin de la marine, et en particulier de la Marine marchande : armateurs, courtiers, assureurs, hommes de loi, journalistes, etc. » (Gruss).
COMP. Aéromaritime, radiomaritime.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maritime — is primarily an adjective that describes objects or activities related to the sea. Maritime or Maritimes as a noun may also refer to: Contents 1 Geography 2 Music 3 See also 3.1 Related terms …   Wikipedia

  • maritime — mar‧i‧time [ˈmærtaɪm] adjective connected with the sea or ships: • maritime trade • The port of San Francisco has lost virtually all its maritime industry. * * * maritime UK US /ˈmærɪtaɪm/ adjective ► TRANSPORT connected with human activity at… …   Financial and business terms

  • Maritime — Mar i*time (m[a^]r [i^]*t[imac]m, formerly m[a^]r [i^]*t[i^]m; 277), a. [L. maritimus, fr. mare the sea: cf. F. maritime. See {Mere} a pool.] 1. Bordering on, or situated near, the ocean; connected with the sea by site, interest, or power; having …   The Collaborative International Dictionary of English

  • maritime — [mar′ə tīm΄] adj. [L maritimus < mare, the sea: see MARE2] 1. on, near, or living near the sea [maritime provinces, a maritime people] 2. of or relating to sea navigation, shipping, etc. [maritime law] 3. characteristic of sailors; nautical …   English World dictionary

  • Maritime — All …   Deutsch Wikipedia

  • maritime — mar·i·time / mar ə ˌtīm/ adj: of or relating to navigation or commerce on navigable waters Merriam Webster’s Dictionary of Law. Merriam Webster. 1996. maritime …   Law dictionary

  • maritime — (adj.) 1540s, of or pertaining to the sea, from M.Fr. maritime (16c.) or directly from L. maritimus of the sea, near the sea, from mare (gen. maris) sea (see MERE (Cf. mere) (n.)) + Latin ending timus, originally a superlative suffix (Cf. intimus …   Etymology dictionary

  • maritime — Maritime. adj. de tout genre. Qui est proche de la mer. Les regions maritimes. les villes maritimes. cette province est maritime. les peuples maritimes. On dit aussi, Les forces maritimes, pour dire, Les forces de la met …   Dictionnaire de l'Académie française

  • maritime — *marine, nautical, naval …   New Dictionary of Synonyms

  • maritime — Maritime, Maritimus …   Thresor de la langue françoyse


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.